L’espoir grillé

Ana Montiel

Il existe tellement de choses qui anéantissent pour un instant, la beauté de la vie. Tellement de choses qu’on ne voudrait pas vivre et pourtant nous les vivons.

Ces moment où l’espoir grille d’un coup sans crier gare. Comme si le paysage entier transpirait d’une odeur sinistre alors qu’il était si onctueux à nos yeux, il y a encore deux minutes.

C’est le coup de grisou d’un espoir qui s’embrase. Vous connaissez?

On voudrait alors qu’il n’en soit rien , on voudrait alors ne pas avoir entendu, ni vu, ni ressenti ce que nous avons vécu. On voudrait aussi n’avoir pas autant nourri et porté ce doux et ce précieux espoir chiffonné. Parce qu’on y croyait, parce qu’on en rêvait. Parce qu’on voulait le voir grandir. A tant de rêves, il répondait.

Car derrière tout espoir, il y a un rêve. Vous le connaissez ?

Le rêve part- il en même temps que l’espoir qui s’évanouit ? ou fait il un dernier tour?

Moi je pense qu’il dissipe l’odeur grillé des espoirs déçus et qu’il part continuer ailleurs… là où il ne meurt .

2 commentaires sur « L’espoir grillé »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s