Publié dans Carnet de notes

En tête à tête avec sa colère créative

Juan Palomino

Personne ne mérite d’être maltraité émotionnellement. Pourtant cela arrive et souvent par des personnes très proches de nous.

L’abus émotionnel est une forme de lavage de cerveau qui érode lentement l’estime de soi, la sécurité et la confiance de la victime en elle-même et en d’autres. À bien des égards, il est plus nuisible que l’abus physique, car il désintègre lentement le sens de soi et la valeur personnelle.

La colère d’avoir été maltraité et abusé émotionnellement est légitime. Et c’est pour aborder ce point précis que j’écris cet article. La colère est un sentiment intense éprouvé en réponse à une frustration, une injustice, une blessure, une déception, ou une menace. La colère pourrait présenter certains avantages.

Se servir de la colère comme un moteur pour vous propulser vers l’avant pour avancer et pour vous reconstruire n’est pas de l’ordre de la fiction! En revanche en perpétuant l’envie de vengeance auprès de la ou les personnes vous ayant fait du mal , vous allez indirectement donner l’autorisation à la colère de vous contrôler encore davantage. Car elle est bien là, la subtilité de la colère, en même temps qu’elle nous insuffle l’essence pour repartir, elle peut aussi nous clouer sur place pendant bien longtemps.

A l’opposé de l’envie de vengeance générée par une colère stagnante, la colère créatrice te fait te lever un matin et ne plus accepter certaines choses . Elle te donne l’énergie folle de commencer à poser les actions qui vont constituer la nouvelle donne de ta vie.

Utilisez cette colère à votre plus grand avantage. Saisissez la et regardez la par tous ses angles, il y aura forcément un angle qui inspirera vos constructions futures. Ce n’est pas une fiction, encore une fois, je le répète.

Ce scénario est le seul permettant de retrouver votre équilibre. Mettez toute votre énergie pour trouver des solutions afin de remédier au déséquilibre béant crée par l’abus subi. Arpentez votre chemin dans tout les sens si il le faut pour vous guérir de vos blessures et pour reprendre petit à petit le gout à la vie.

Il n’y a pas de plus belle victoire que celle qui est née au plus profond de nous même, en tête à tête avec sa colère créative.

Merci de m’avoir lu!

Virginie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s