Qu’est ce qu’accompagner?

Claire Cowie

« Accompagner au quotidien, c’est accompagner la question de l’énigme d’Autrui, c’est à dire essentiellement ne pas donner réponse qui étoufferait la question. Accompagner c’est permettre que cette question concernant celui qui accompagne, soit soulevée parce qu’elle fait problème et que la personne prise en charge voudrait la mettre au travail, dans une tentative d’élucidation qui relève d’un travail essentiel de la pensée. Accompagner c’est seulement autoriser cette démarche, la soutenir , la favoriser; cette démarche ne pourrait qu’être gênée ou brutalement interrompue, si l’autre ( le soignant, le travailleur social, l’éducateur) tentait d’apporter la réponse en indiquant pour lui ce qu’il en est du problème qui se pose. il faut au contraire pouvoir et savoir rester dans une ambiguïté suffisante, proposer de l’indécidable, afin qu’une élaboration soit possible du côté de la personne.

Quand le travail d’accompagnement se réalise de cette manière, on en a l’écho chez les personnes. Celles-ci expriment leur question, leur tentative de résolution de la question de l’énigme de l’autre, elle peuvent dire quelque chose d’un cheminement ou d’une étape, on les voit en train d’esquisser des élaborations qui leur sont personnelles. Alors, on peut dire que probablement le professionnel a su accompagner, sans usurper une place de répondeur »

Paul FUSTIER , Le lien d’accompagnement, Entre don et contrat salarial