Le travail en réseau

Chris Keegan

Qu’est ce qu’un travail en réseau?

Au cœur de mon activité depuis le début, la réflexion du travail en réseau est un point essentiel lorsque l’on se lance en tant qu’éducateur spécialisé indépendant.

Qu’est ce que j’envisage pour mon activité? Comment je compte le mettre en place? Evidemment le postulat de la toute puissance de l’indépendance est de suite heurtée par la rapidité du terrain. On n’agit pas seul mais on agit uniquement en notre nom. On inscrit notre travail dans un travail global qui est sensé se coordonner avec les autres interventions des professionnels sur le terrain ou des prescripteurs de la demande. Pas facile n’est ce pas?

Aussitôt que se créent les premières situations de travail, aussitôt arrive le principe du travail en réseau avec les professionnels intervenant auprès de la personne. Dire qu’un éducateur qui se lance en indépendant parce qu’il est frustré d’un travail institutionnel qui peut paraitre contraignant est pour une part vrai mais en aucun cas, se lancer en indépendant signifie s’extraire d’un travail partenarial et d’un travail de réseau. Bien au contraire! cela le rend plus visible et il est beaucoup moins facile d’élucider ce problème ou de s’en écarter. La communication s’impose alors à un moment ou à un autre. Et cette communication est incontournable puisque nous travaillons en notre nom.

Je pense toujours valable le conseil de se faire de l’expérience en association ou établissement public avant de se lancer en indépendant. Pourquoi? parce qu’il n’y a que le terrain institutionnel qui permet de s’imprégner des grandes subtilités que recouvre l’accomplissement des projets personnalisés des personnes accompagnées. J’entends par là le travail d’équipe, les hiérarchies institutionnelles, les enjeux budgétaires ect… On agit mieux en indépendant lorsqu’on en a eu l’expérience du travail en institution.

Le point central que je souhaite aborder dans cet article est plus précisément le travail en réseau.

Joli mot qui signifie le travail en collaboration. De quoi il en retourne? Pour moi, un travail en réseau est un travail marqué par des échanges équitables et réciproques. Contrairement à un travail partenarial avec un contrat, le réseau est lié par un accord tacite entre ceux qui ont décidés de collaborer. Impliquant les deux partenaires de réseau dans un partage égal des connaissances. Une franche communication est donc de mise. Mais pas que . La confiance aussi . Sentir que le partenaire en face de soi est dans la même capacité d’échange, de volonté d’avancer et de progresser tout en n’abusant pas de l’autre, est pour le moins une base. Il peut naître des liens forts lorsque l’on construit son réseau et ces liens sont déterminants dans l’accomplissement de la mission de l’éducateur spécialisé indépendant.

Ainsi je ne crois pas au mythe du travailleur social indépendant qui travaille sans se connecter avec ses confrères et consoeurs installés dans les environs. Sans partage, sans construction d’un échange égalitaire, ni même volonté de communiquer.

Par conséquent, un réseau demande du temps et de la disponibilité pour s’épanouir mais il doit avant tout, se concevoir dans une vision globale d’un collectif où l’on se demande avant tout autre chose, qu’ai-je à apporter à ceux avec qui je vais travailler en réseau?

Bien sûr ces propos n’engagent que ma vision des choses.

Virginie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s